dimanche 3 décembre 2017

Miss Na La Land dans le Musée imaginaire de Jane Austen

© Nathalie Novi pour Citrouille
Grâce à une bourse de création du Centre National du Livre, Nathalie Novi a pu travailler sur un album (texte Fabrice Colin) autour des romans de Jane Austen, dont on célèbre cette année les deux cents ans de la disparition. Son art et son amour des images ont aussi des racines dans ses lectures d’enfant timide, quand elle ouvrait les grands livres voyageurs qui habitaient la bibliothèque de ses parents. Elle nous en a confié le souvenir... (Paru dans Citrouille en septembre 2017)


«C'étaient des géants
et ils détenaient des trésors minuscules.
Il fallait être au moins deux pour les extirper de la bibliothèque,
ces grands livres voyageurs.

Mieux encore qu'un Atlas,
trop abstrait pour mon imaginaire,
je plongeais dans le sable des larges pages offertes
et m'engouffrais à dos d'éléphant
dans le pays aux merveilles des Miniatures Orientales.
Pour la première fois,
je me frottais aux grains lisses et infinis des couleurs de mon enfance.
Je glissais sur des laques d'émeraude,
me fondais dans des plages de ciels roses indiens,
m'amusais d'un petit bleu venu d'ailleurs,
m'éclairais d'un or délicat tellement émouvant...
L'histoire importait peu.
Je vagabondais dans l'impalpable.

Je suivais, enfant timide ,
parée de mes couleurs toutes neuves,
l'enterrement d'une feuille morte,
je contemplais le flottement des nuages,
j'écoutais mijoter les volcans...

Môme Néant au pays des ombres colorées,
mes joues devenaient plus roses,
mes jupons semblaient plus légers à mes pas décidés,
je tissais, lentement, inlassablement,
mes fils de soie précieuse,
brodais une route imaginaire
entre le vent d'Arezzo et une Inde inventée…

Aujourd'hui,
mes bras ont poussé,
mes mains s'agitent éperdument
dans les tons poudrés de mes souvenirs
et je découvre,
étonnée,
mon univers,
fait de toutes ces petites choses majuscules,
miniatures mystérieuses...»

Albin Michel Jeunesse
Cet album est le fruit d'une rencontre entre deux lecteurs passionnés par les oeuvres de la grande dame de la littérature anglaise qu'est Jane Austen. Guidée par la belle Elizabeth Bennet (personnage principal d'Orgueil et préjugés) nous parcourons le domaine de Pemberley et visitons sept pièces du château, chacune correspondant à un des sept romans de l'auteure. Nathalie Novi nous offre une galerie d'illustrations évoquant les personnages, lieux et scènes emblématiques des romans. Dès la première de couverture représentant la rencontre entre Marianne Dashwood et John Willoughby (héros de Raisons et sentiments) nous plongeons ainsi avec bonheur dans l'univers austinien. Les textes de Fabrice Colin apportent un éclairage tant sur la société britannique de l'époque que sur le traitement des thèmes préférés de Jane Austen: écrire de grandes romances, observer ses semblables, décrire leurs petits défauts, le tout avec humour, malice et spiritualité. Un album qui s'adresse tant aux amoureux de Jane Austen (ils seront ravis d'avoir toute l'essence des romans en un seul livre) qu'aux néophytes. - Librairie Sorcière Dans ma Librairie à Agen