dimanche 23 juillet 2017

Lis, peuchère, c'est signé Véro ! : La vie de libraire n’est pas toujours rose, vous savez, à Marseille ou ailleurs.



La vie de libraire n’est pas toujours rose, vous savez..

Il y a des semaines où la combinaison offices sauvages ( = livres reçus de force sans les avoir commandés ) + temps pourri + clients pénibles, voire pas de clients du tout, il y a des semaines comme ça disais-je où mon moral flanche. Heureusement ma Gigi est toujours là pour me concocter un bon petit repas !

Alors je dis miam !

Et merci Gigi pour toutes ces  bonnes choses que tu m’as préparées: des chips à l’huile de palme, une  petite salade industrielle pleine de saveurs, le tout arrosé d’un bon soda 100% bio !

Tu as même pensé au dessert, petite gourmande : des bonbons extra acides en forme de surf qui pétillent dans la bouche (E131, E100, E163 et E160, le meilleur).

Je me régale. Et grâce à toi Gigi je redécouvre le bonheur de ne pas faire de pause entre midi et deux. A quoi sert en effet de fermer la librairie ! On n’est pas bien là, sur notre coin de table à partager toutes deux un pur moment de convivialité en attendant le chaland.

Extrait :
«-Putain on a encore reçu un colis Hachette, j’ai peur de l’ouvrir 
– T’inquiète, la semaine prochaine je fais des retours. 
– Et sinon tu l’as reçu le bouquin pour Mme Schmurts, la directrice de l’école bip ? ça fait trois fois qu’elle appelle, elle a l’air énervé. 
– Oui je l’ai reçu mais relié à l’envers. 
– Ah super… qui c’est qui l’appelle pour lui dire ? 
– On n’a qu’à faire la ploum. 
– Et sinon tes enfants ça va ? 
– Je sais pas, je les vois plus. 
– Ah d’accord et t’as lu quoi toi dernièrement ? 
– Ben rien, je suis crevée, à huit heures je dors. »

Ça fait rêver non ?

Je file, je vais me faire un Nescafé.

Que la journée vous soit douce.

Véro, La Boîte à histoires à Marseille