dimanche 12 février 2017

Jirô Taniguchi : le gourmet solitaire s'en est allé (+ vidéo Arte)

Jirô Taniguchi  est décédé ce samedi 11 février 2017
Que dire sur Jirô Taniguchi qui n’a pas été dit! C’est un grand, très grand artiste japonais. On pourrait dire un mangaka: un auteur de mangas, mais ce serait très restrictif dans l’esprit du lecteur français pas toujours au fait de l’incroyable richesse et diversité que recouvre le terme de "mangas". Disons donc un artiste. Un auteur qui, au fil de ses livres, construit un univers où se mêlent la nostalgie de l’enfance, l’amour pour la nature, une réflexion sur les sentiments humains... La lecture de chacun de ses livres est une expérience émotionnelle très forte, tant Jirô Taniguchi sait, sans insistance, sans en avoir l’air, toucher à l’intime. À propos de cette tristesse qui imprègne ses livres, il dit lui-même, dans le passionnant entretien publié à la fin de l'album La Montagne magique: «La mélancolie me semble être une sorte de remède pour équilibrer l’esprit». Et il dit juste: dans le maelström d’émotions qui étreignent le lecteur, il y a toujours chez Jirô Taniguchi une sorte de joie et d’apaisement. - Ariane Tapinos, Librairie Sorcière Comptines (Citrouille n°49, 2008)


De l'art et du cochon - "Le gourmet solitaire" de Jirô Taniguchi - Vidéo d'Arte, disponible jusqu'au 30 mars 2017





ACHETER EN LIGNE
La Montagne magique
Jirô Taniguchi
Traduit du japonais par Corinne Quentin
Éditions Casterman

Ken et Sakiko vivent avec leur mère et leurs grands- parents, dans une petite ville du Japon, au pied d’une montagne répu- tée magique. Terrain de jeu des enfants, la montagne abrite les ruines d’un château dont les souterrains sont à l’origine de légendes in- quiétantes. On raconte que ces souterrains, à demi-effondrés, conduiraient au cœur de la montagne où vivrait une effrayante sorcière castratrice... Alors que sa mère, gravement malade, part pour Osaka où elle doit subir une opération, Ken fait une étrange rencontre au musée d’art folklorique. Dans un aquarium, une salaman- dre s’adresse à lui. Elle lui demande de l’aider à retourner dans la montagne magique qui, dit- elle, est en grand danger. En échange de son aide, elle promet à Ken de guérir sa mère. Et voilà Sakiko et Ken qui, en pleine nuit et mu- nis d’un banal seau rempli d’eau, pénètrent dans le musée et embarquent la salamandre. Il leur faudra – surtout à Ken, Sakiko est plus téméraire, ou plus inconsciente – beaucoup de courage pour la conduire à travers les sou- terrains, symboles de toutes leurs peurs, jusqu’à sa demeure secrète. Ils y trouveront une créature étrange et merveilleuse à la fois, mais aussi leur passé et leur avenir... - Ariane Tapinos, Librairie Sorcière Comptines (Citrouille n°49, 2008)