Le Chien que Nino n’avait pas, de Edward van de Vendel et Anton van Hertbruggen: Prix Sorcières Album 2015

Le Chien que Nino n’avait pas - Auteur: Edward van de Vendel, illustrateur: Anton van Hertbruggen, traductrice: Marie Hooghe - Éditions Didier Jeunesse
Edward van de Vendel fait son entrée au catalogue des éditions Didier Jeunesse en compagnie du jeune et talentueux Anton Hertbruggen avec ce magnifique album, Le Chien que Nino n'avait pas. Nino vit dans une maison, aux larges baies vitrées ouvertes sur la forêt avoisinante. Lorsqu'il joue, rend visite à sa grand­-mère et même lorsqu'il pleure, Nino est accompagné de son chien, celui qu'il n'a pas. Ensemble, ils font tout et ce chien qu'il n'a pas est pour Nino un véritable ami. Mais un jour, il disparaît et un autre chien arrive. Un que Nino n'est plus seul à voir, un chien différent, mais ce n'est pas grave puisqu'il y a encore de la place dans les rêves de Nino pour de nombreux animaux extraordinaires. Edward Van de Vendel a écrit un texte simple, sobre, qui laisse le champ libre aux pinceaux d'Anton Hertbruggen. Ce sont les couleurs qui frappent d'abord. La combinaison de teintes rétro – vert canard, bleu profond et camaïeu de marron, orange et jaune moutarde – crée une atmosphère mélancolique. Rien de pesant toutefois car le trait est nerveux, le style réaliste. Dans ce premier album, Anton Hertbruggen nous montre toute l'étendue de son talent. Ses images s'accordent parfaitement au texte et le tout nous transporte! 



Les albums qui ont failli avoir le Prix Sorcières 2015…

Nominés Prix Sorcières Albums 2015 (lauréat: Le Chien que Nino n’avait pas)

14-18: une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux - Auteur/illustrateur: Thierry Dedieu - Éditions Seuil

«Hélas, ma chère Adèle il n’y a plus de mots pour décrire ce que je vis. Gustave». Une phrase annonciatrice. Le format de l’album s’avère impressionnant, mais toujours moins que son contenu. Des illustrations aux tons sépias aussi belles que cruelles pour raconter l’horreur de la Grande Guerre. Silencieuses, elles percent nos tympans lorsque paraissent les explosions, les tirs de canons ou les balles qui fusent aux trousses des soldats. Des portraits d’hommes bien vivants, un Blanc, un Noir, en souvenir de ceux qui se sont battus pour le drapeau français. La vie pour mieux parler de la mort: celle de ces soldats terrés dans les tranchées, de ce cheval abandonné sur le champ de bataille, de ce lièvre au regard apeuré qui détale quelques pages plus loin, des parasites et des corbeaux... Un album dans lequel le poids des images remplace celui des mots. Cadavres, crânes et gueules cassées rappellent les ravages de la guerre au front. Et Dedieu va plus loin en glissant la photo de Gustave en fin d’ouvrage ainsi qu’une lettre d’Adèle, qui rappelle que la guerre est partout, accompagnée de la peur, de la douleur et de l’absence. À la lecture de ce livre, la «minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux» s’impose d’elle-même.



Votez Victorine - Auteure: Claire Cantais - Éditions L’Atelier du poisson soluble/Musée d'Orsay

Assise à son bureau, une élégante artiste peintre nous raconte son histoire: comment à dix-neuf ans, elle est devenue ministre (et même davantage) suite à une mauvaise blague de ses cousins. Il s'agit de Victorine Louise Meurent, modèle d'Édouard Manet, échappée du célèbre tableau Déjeuner sur l'herbe qui, nue, part à la recherche d'une culotte. En dire plus serait dévoiler toute l'ingéniosité et la créativité de Claire Cantais. Elle s'amuse et nous surprend tout en abordant des questions essentielles comme celles de la condition féminine, des rapports homme/femme, des préjugés ou encore du mariage forcé. Un jeu savant de papiers découpés jouant sur les formes et les couleurs où s'intègrent à merveille presque une trentaine de peintures du Musée d'Orsay. Suivez les aventures de Victorine et redécouvrez les tableaux de Degas, Klimt, Rousseau et bien d'autres, tout en aiguisant votre sens de l'observation. Le texte joue sur le vocabulaire et le style anglais avec humour et impertinence parfois. Les mots choisis et pesés nous emmènent dans un incroyable récit savoureux et piquant. Votez Victorine assurément et prenez votre vie en main!



Imagine - Auteur/illustrateur: Aaron Becker - Éditions Gautier-Languereau

Voici un album sans texte, premier volume d'une trilogie à venir. Fidèle à son premier métier d'illustrateur de grands studios d'animation, Aaron Becker déroule ici un visuel enchanteur, sans doute inspiré de ses nombreux voyages. Une petite fille rentre chez elle, après une promenade dans sa ville. Face aux habitants de la maison trop affairés pour s'occuper d'elle, elle se réfugie dans sa chambre, où l'ennui la gagne. Un chat couché là, révèle en se levant une grosse craie rouge, dont la petite fille s'empare aussitôt. C'est ici que commence son voyage imaginaire au rythme des dessins de la craie magique, qui lui ouvre un monde fabuleux. De la forêt ornée de lampions à la cité merveilleuse, l’imaginaire de la petite fille nous entraîne dans des aventures aériennes et périlleuses, mais toujours guidées par l'oiseau lyre. Le retour dans sa ville et en même temps à la réalité, lui réserve une rencontre complice, promesse d'autres aventures, que le lecteur sera ravi de retrouver dans les tomes suivants. Aaron Becker mène un récit imagé, délicatement coloré et montre aux jeunes lecteurs que l'aventure est au bout du crayon. Une invitation au dessin et à la rêverie…



Le Lion et les trois buffles - Auteur: Moncef Dhouib, illustratrice: May Angeli - Éditions Seuil Jeunesse

Trois buffles, un blanc, un noir, un jaune, décident de quitter leur terre abondante pour aller découvrir le monde. Ensemble, ils affrontent tous les dangers rencontrés en chemin, invincibles! Mais sous l’arbre qu’ils convoitent dans la savane se trouve un lion rusé qui leur propose sa protection. Ce dernier n’a d’autre idée que de les dévorer, mais ne pouvant affronter les trois frères en même temps, il n’hésite pas à mettre en pratique le vieil adage: «diviser pour mieux régner». Cette fable traditionnelle arabe dévoile les pièges de la manipulation, exploitant tantôt la peur, tantôt la jalousie ou encore l’orgueil des trois buffles, et le roi des animaux n’a plus qu’à se délecter. L’auteur tunisien Moncef Dhouib, habituellement homme de théâtre et de cinéma, prête ici sa plume pour la première fois à la littérature jeunesse. Avec sobriété, il raconte cette cruelle fable politique que les gravures sur bois en bichromie de May Angeli illustrent avec force. Mettant en lumière la perfidie des puissants et la naïveté de ceux qui espèrent la protection, cette histoire à portée philosophique nous rappelle pourtant une belle morale: «l’union fait la force».

Chaque matin, une Sorcière dans votre boîte mail !

Chaque jour, une de nos librairies vous présente un livre jeunesse. Pour recevoir cette critique par mail, entrez votre adresse ici

cITROUILLE N°69 disponible dans votre librairie Sorcière

Les Prix Sorcières 2015

Découvrez sur ce site quelques uns des livres conseillés dans nos librairies