À lire en famille, à voix haute: Le Petit Chaperon Rouge n’a pas tout vu, de Mar Ferrero - lu par la librairie Les Pages du Donjon

Aaah, ce fameux Chaperon Rouge!

Il traverse les siècles et la littérature, tantôt drôle, ingénu ou sarcastique.

Un de plus, pourrait-on penser; or il faudrait plutôt dire: “un nouveau”, “un petit régal à conter”! Car Mar ferrero nous offre ce ravissement pas si facile à transmettre : l’oralité écrite.

Scindant sa réécriture du Petit Chaperon Rouge en quatre parties, il nous permet de nous projeter dans la peau des protagonistes et de nous donner le ton de l’oral.

Nous prenons tour à tour la voix, et donc le point de vue, de chaque personnage: le Petit Chaperon Rouge poli et légèrement candide, le loup gourmand et semble-t-il gentil, les animaux de la forêt craintifs mais vaillants, la grand-mère compatissante et réactive.

Évidemment, l’histoire s’éloigne des classiques mais ce pour un pur moment de bonheur… A lire donc, en famille, à voix haute, sans oublier d’observer avec attention ses illustrations aux crayons, réalistes, fines et drôles qui viennent parfaitement compléter le récit.

On appréciera particulièrement les deux doubles pages du plan d’attaque des animaux !

Bénédicte Oudinet, librairie Les Pages du Donjon à Bourges
Le Petit Chaperon Rouge n’a pas tout vu - Mar Ferrero - éd. Gallimard jeunesse - Date de parution: avril 2014

Demain, pour la première fois, on votera librement: L’école est fermée, vive la révolution!, de May Angeli - lu par la librairie Comptines

Au village aujourd’hui, comme partout ailleurs dans le pays, l’école est fermée et les parents disent «c’est la révolution!».

Qu’est-ce donc que cette révolution qui ferme les écoles, les commissariats de police et les mairies mais qui permet aux enfants de jouer sur les plages et aux adultes de se réunir au café pour parler des dernières nouvelles face à la télé où résonnent les coups de feu ? Entre craintes et espoir, la vie continue et les enfants font des bêtises. Demain est sera un jour meilleur: celui où «pour la première fois, on votera librement!».

Évocation subtile des révolutions arabes, L’école est fermée, vive la révolution!, adopte le point de vue d’un enfant sur les soubresauts du monde qui l’entoure. Ce faisant, May Angeli arrive à créer cette ambiance fébrile où tout peut changer en même temps que certaines choses restent immuables comme l’insouciance des enfants. Son texte est exigeant et précis. Ses images, des gravures comme toujours, sont d’une beauté extraordinaires.

Ariane Tapinos, librairie Comptines à Bordeaux

L’école est fermée, vive la révolution! - May Angeli - Éd. La Joie de Lire - Date de parution: février 201

Ne ratez aucun de nos conseils de lecture ! Chaque matin, la Sorcière vous informe par mail des deux critiques du jour :-)

Découvrez sur ce site quelques uns des livres conseillés dans nos librairies